2020, danser pour la Terre plus que jamais

SONY DSC

Pour cette année 2020, je nous souhaite plus que jamais de sentir notre lien profond à notre mère terre afin que chacun de nos actes se dirige petit à petit en conscience vers le soin du vivant.

Ayant eu la chance de marcher pieds nus sur la terre rouge de l’Australie, de respirer les effluves des eucalyptus et de jouer à cache-cache avec les kangourous et les Koalas je me sens profondément touchée par la perte de ces forêts sauvages qui m’ont fait ressentir la puissance du vivant et ont su me remettre à mon humble place d’animal parmi les animaux.

Alors plus que jamais j’ai envie de danser pour la terre et en relation avec elle. Sentir vibrer mes cellules, danser avec les schèmes de mouvement que je partage avec tous le règne animal car, je suis un animal. Je suis une vertébrée et comme n’importe lequel de mes cousins singe, félins, cétacés, varans jusqu’aux lointaines étoiles de mer j’ai besoin de dialoguer constamment avec mon environnement pour m’adapter. En étant en lien avec la nature je participe à l’équilibre homéostatique, en me coupant d’elle, je participe au déséquilibre, à la maladie, à la fin de l’espèce.

 

SONY DSC

Les ateliers et les propositions de stages et de rencontres cette année continueront d’alimenter ce lien avec la nature et notre animalité et seront bientôt couplées d’actions concrètes pour aider la préservation de la biodiversité.

Morgan Davalan

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s